Comment (é)prouver physiquement l'hypothèse heuristique de l'attomisation non commutative de l'espace-temps ?

Réponses possibles pour les trois corps de métier de la physique contemporaine
  • En convainquant les physiciens théoriciens que le boson scalaire de Higgs est le premier quantum d'espace non commutatif accessible à l'expérience et qu'il leur ouvre de nouveaux horizons pour l'unification des interactions électrofaibles et fortes avec la gravitation. 
  • En donnant aux phénoménologistes de nouveaux outils pour mieux se déjouer des ambiguïtés de l'infini, de la quantification des théories de jauge, des anomalies et autres brisures spontanées de leur symétries et un point de vue renouvelé sur la naturalité des extensions du modèle standard ;
  • En ne garantissant pas une pèche miraculeuse aux physiciens expérimentateurs mais en leur promettant au contraire une chasse difficile aux papillons rares (désintégrations double-béta sans émission de neutrinos, ondes gravitationnelles primordiales) ou exotiques (inattendus)!
On donnera très vite des raisons d'espérer grâce aux travaux récents des physiciens de plus en plus nombreux qui commencent à s'emparer du sujet et à se l'approprier! 


Comments

Popular Posts